Ant-Man 3 : Le petit héros qui a fait trébucher le géant Marvel

0
46
antman3

Alors que nous approchons du premier anniversaire de sa sortie, Ant-Man et la Guêpe : Quantumania continue de faire parler de lui, mais pas pour les raisons que Marvel aurait espérées. Le troisième volet des aventures de Scott Lang, sorti le 15 février 2023, devait marquer le début en fanfare de la Phase 5 du MCU.

Pourtant, un an plus tard, force est de constater que le film a laissé un goût amer aux fans et aux critiques, tout en enregistrant des performances au box-office bien en deçà des attentes. Retour sur ce qui restera peut-être comme le premier véritable faux pas de la machine bien huilée qu’est Marvel Studios.

Un lancement en demi-teinte

Dès sa sortie, Ant-Man 3 a fait face à un accueil mitigé. Si le film a réussi à attirer les foules lors de son premier week-end d’exploitation, engrangeant 106 millions de dollars aux États-Unis, la chute qui a suivi a été vertigineuse. Avec une baisse de 69,7% de ses recettes dès la deuxième semaine, le long-métrage a enregistré la plus forte chute jamais vue pour un film du MCU. Un record peu enviable qui en dit long sur le bouche-à-oreille négatif qui a entouré le film.

Côté critique, le constat n’est guère plus reluisant. Avec un score de 46% sur Rotten Tomatoes, Ant-Man 3 fait partie des films les moins bien notés de tout le MCU. Les reproches ? Un scénario confus, des effets spéciaux parfois douteux et un manque général d’inspiration. Même l’introduction tant attendue de Kang le Conquérant, incarné par le talentueux Jonathan Majors, n’a pas suffi à sauver le navire.

Les raisons d’un échec

Comment expliquer ce revers pour une franchise habituée au succès ? Plusieurs facteurs entrent en jeu. Tout d’abord, la fatigue du public face aux productions Marvel commence à se faire sentir. Après plus de 15 ans de domination sans partage, le studio peine à renouveler sa formule et à surprendre les spectateurs.

Ensuite, le choix de faire porter le lancement de la Phase 5 sur les épaules d’Ant-Man, un personnage certes sympathique mais pas le plus charismatique du MCU, s’est avéré risqué. Les enjeux cosmiques et les voyages dans le temps introduits dans le film semblaient trop ambitieux pour un héros jusque-là cantonné à des aventures plus légères.

Enfin, la qualité générale du film a été remise en question. Entre des effets spéciaux parfois bâclés (le M.O.D.O.K. en particulier a fait l’objet de nombreuses moqueries) et un scénario qui peine à captiver, Ant-Man 3 n’a pas su convaincre.

Les conséquences pour Marvel

L’échec relatif d’Ant-Man 3 a eu des répercussions au-delà du simple box-office. Il a mis en lumière les faiblesses actuelles du MCU et a poussé Marvel à revoir sa stratégie. Kevin Feige, le grand patron des studios, a admis que des changements étaient nécessaires pour maintenir l’intérêt du public.

Cette remise en question s’est traduite par un ralentissement de la production de films et de séries Marvel. Le studio semble avoir compris qu’il valait mieux privilégier la qualité à la quantité. Des projets ont été repoussés, d’autres annulés, dans le but de retrouver l’excellence qui a fait la réputation de la marque.

Un avenir incertain pour Ant-Man

Qu’en est-il de l’avenir d’Ant-Man dans le MCU ? Si rien n’a été officiellement annoncé, les chances de voir un quatrième volet semblent minces. Paul Rudd, l’interprète de Scott Lang, a laissé entendre qu’il serait prêt à raccrocher le costume si on le lui demandait.

Cependant, tout n’est pas perdu pour le personnage. Son importance dans l’intrigue globale du MCU, notamment avec l’introduction de Kang, pourrait lui valoir quelques apparitions dans d’autres films de la franchise. De plus, sa fille Cassie, introduite comme une héroïne en devenir dans Quantumania, pourrait prendre le relais et assurer la pérennité du nom « Ant-Man » dans l’univers Marvel.

Les leçons à tirer

L’expérience Ant-Man 3 aura au moins eu le mérite de servir de signal d’alarme pour Marvel. Le studio ne peut plus se reposer sur ses lauriers et doit constamment se réinventer pour maintenir l’intérêt du public.

Cette remise en question pourrait s’avérer bénéfique à long terme. En prenant le temps de peaufiner ses scénarios, d’améliorer ses effets spéciaux et de développer des personnages plus complexes, Marvel pourrait bien retrouver la magie qui a fait son succès.

Conclusion

Un an après sa sortie, Ant-Man et la Guêpe : Quantumania reste un sujet de discussion dans la communauté des fans de Marvel. Si le film n’a pas répondu aux attentes, il aura au moins eu le mérite de pousser le studio à se remettre en question.

Alors que nous attendons avec impatience les prochaines sorties du MCU, notamment Les Quatre Fantastiques et Avengers : The Kang Dynasty, une question demeure : Marvel saura-t-il tirer les leçons de cet échec pour revenir plus fort que jamais ?

Leave a reply